Grâce à Haut Les Cours, soyez assurés de trouver les meilleurs cours à Paris !

Cours de danse, de théâtre, de chant etc. : l’offre est parfois très riche et il n’est pas toujours évident d’y voir clair. Jusqu’à présent, la seule option qui s’offrait à vous était de tester par vous-même les cours proposés, sans être garanti du résultat. Aujourd’hui, grâce à Haut Les Cours (https://hautlescours.fr/), vous accédez à une sélection de cours qui vous permet de faire un choix éclairé. Zoom sur une initiative bien sympathique.

Retrouvez l’interview de Nicolas Lorach, Fondateur de Haut Les Cours, à la fin de cet article.


Haut Les Cours : faire son choix en toute sérénité

Paris, la capitale et le florilège associé à son statut : l’offre de cours de danse, d’arts martiaux, de chant etc. y est très riche et complète. Cependant, face à ces propositions aussi diverses que variées, pas toujours évident de s’y retrouver ! Aussi, Haut Les Cours se positionne comme un compagnon pour vous guider dans votre choix.

Cours HLC

La promesse faite par le site est claire : « Haut Les Cours est un guide de recommandations sélectif, exigeant et indépendant ». Ce dernier a donc un objectif : vous fournir des articles documentés explicitant toute l’information nécessaire afin que vous sélectionner le cours qui vous convient.

Haut Les Cours : comment cela fonctionne-t-il ?

C’est très simple : Haut Les Cours présélectionne pour vous des cours en fonction de différentes thématiques. Parmi ces dernières, on trouve notamment la danse, le théâtre, les arts plastiques et créatifs, les arts martiaux, le chant et la musique ou encore la photo.

HLC
Exemple de cours sélectionné par Haut Les Cours

Appuyé d’un réseau d’experts partenaires (blogueurs, journalistes spécialisés, ect.) ainsi que de recommandation d’élèves, Haut Les Cours vous propose de découvrir l’univers et l’envers du décor du cours avant même d’y avoir participé !

Mais Haut Les Cours ne s’arrête pas en si bon chemin : ce dernier rencontre le professeur et assiste à l’un de ses cours avant de vous le proposer.

À noter que les articles « recommandation » fournis par le site, sont rédigés à titre totalement gracieux. La sélection ne repose donc que sur un seul critère : la qualité de l’enseignement.

Haut Les Cours : faire son choix en toute transparence

Haut Les Cours propose une offre diversifiée et publie des « fiches-profils » qui rassemblent des informations pratiques sur les professeurs recommandés par leurs experts partenaires.

Lorsque vous cliquez sur l’article qui présente le cours et le professeur, vous avez accès à plusieurs informations : les lieux et horaires des cours, les tarifs ou encore les points positifs rencontrés par Haut Les Cours lorsqu’il a participé au cours. Pour les élèves ayant déjà participé à l’expérience, ces derniers ont la possibilité de laisser un commentaire à leur professeur pour témoigner de leur vécu.

Exemple article HLC
Exemple d’article sur Haut Les Cours

Autre avantage : vous pouvez directement contacter l’enseignant pour lui poser des questions en direct. Bref, vous avez toutes les cartes du jeu en main pour choisir sereinement un cours qui vous plaît !

À noter que Haut Les Cours propose également une offre à destination des entreprises, des formules de cours privatisés, des chèques cadeaux pour offrir des cours de qualité à vos proches ainsi qu’une billetterie en ligne pour réserver des stages ! Alors, n’attendez plus !

Interview de Nicolas Lorach, Fondateur de Haut Les Cours (propos recueillis par Eva Souto)

Nicolas Lorach

Eva – D’où est venue l’idée de créer Haut Les Cours ?

Nicolas Lorach – Au moment où j’ai eu l’idée de créer Haut Les Cours je pratiquais à la fois l’improvisation théâtrale et le taekwondo à Paris. J’étais très content de mes deux cours. Mais je pensais que j’avais eu de la chance de les trouver. Dans un cas, c’était par le bouche-à-oreille, dans l’autre, par hasard.

Je me suis dit que certaines activités sont intimidantes quand on ne les pratique pas déjà : le théâtre, les arts martiaux, la danse, le dessin… et que beaucoup de gens renoncent sans doute à s’y mettre faute d’informations fiables sur l’offre de cours.

Haut Les Cours avait pour but de permette aux personnes exigeantes avec leurs loisirs de mieux s’orienter au sein d’une offre pléthorique.

Pourquoi ce nom « Haut Les Cours » ?

Je voulais un nom qui reflète le niveau d’exigence du site (son slogan est « Prenez vos loisirs au sérieux ! »). J’aime également le fait que le jeu de mots avec « haut les cœurs ! » dénote une idée d’enthousiasme. Enthousiasme et exigence, ce sont deux maîtres-mots de la philosophie du site.

C’est aussi un jeu de mots qui en permet d’autres et avec lesquels l’illustratrice du site s’est amusée ! (voir : https://hautlescours.fr/demarche/)

Pouvez-vous nous parler de Haut Les Cours : en quoi le service que vous proposez est-il novateur ?

Haut Les Cours est un des premiers sites qui propose des recommandations de cours sélectives et éditorialisées dans les disciplines que sont le théâtre, la danse, les arts plastiques, le chant, le DIY… Il se distingue donc des simples annuaires qui existaient auparavant et qui se contentaient de lister des cours et des écoles.

Par ailleurs, le site fait le choix de s’adresser aux personnes qui sont exigeantes et veulent suivre un cours de manière sérieuse. C’est son parti-pris de sélectivité.

J’aime comparer Haut Les Cours au Fooding pour les restaurants ou encore à Welcome To The Jungle pour les start-ups. On peut aussi le voir comme un Guide Michelin des loisirs !

Pouvez-vous nous donner un exemple de cours que vous recommandez et nous donner tout le processus qui a mené à sa recommandation ?

Aujourd’hui la plupart des cours recommandés me sont suggérés par des personnes qui ont découvert Haut Les Cours et veulent me parler d’un cours qu’elles apprécient. Je peux prendre l’exemple du cours de danse modern jazz de Célia Coquard dans le 20ème arrondissement.

J’ai reçu un mail d’un de ses élèves, Karim, qui m’a conseillé de le référencer. J’ai appelé Karim pour en savoir plus. Ce qu’il m’a dit du cours m’a beaucoup intéressé, d’autant que je n’avais pas encore sélectionné de cours de modern jazz adapté aux pratiquants de niveau intermédiaire.

J’ai ensuite contacté la professeure, Célia, pour la rencontrer. Suite à notre entretien elle m’a proposé d’assister à l’un de ses cours. J’avais donc toutes les informations pour me permettre de recommander le cours et d’écrire l’article.

Comme vous pouvez le constater le processus de sélection est long et exigeant mais je suis convaincu que c’est la bonne manière de faire et de créer une véritable valeur ajoutée pour les professeurs et leurs futurs élèves.

Pouvez-vous nous faire un rapide retour d’expérience sur Haut Les Cours (nombre d’utilisateurs, satisfaction utilisateurs, etc.) ?

En 2017, 700 personnes sont passées par Haut Les Cours pour contacter un des professeurs référencés. Evidemment toutes ne se sont pas inscrites, mais malheureusement je n’ai pas de données précises sur le nombre de personnes qui ont finalement suivi un cours après l’avoir découvert sur le site.

Comment votre activité est-elle rémunérée ? Arrivez-vous à dégager un revenu de cette dernière ou est-ce encore trop tôt ?

Pour le moment les sources de revenus sont la billetterie des stages et les chèques-cadeaux. Je perçois une petite commission sur les ventes. À terme, je voudrais mettre en place un système de commissions sur les élèves à l’année que Haut Les Cours apporte aux professeurs. Mais pour éviter les conflits d’intérêt il faut que la qualité de l’enseignement et son adéquation avec la philosophie de Haut Les Cours demeurent les principaux critères de sélection.

Votre activité est localisée sur le bassin Parisien : comptez-vous élargir ce champ d’action ?

Pour le moment Haut Les Cours ne concerne que Paris et la région parisienne. Mais à l’avenir j’aimerais proposer une sélection de cours dans d’autres grandes villes françaises.

Quels sont vos projets pour la suite ?

Mes priorités sont de continuer de faire croître le catalogue de cours, tout en conservant le même niveau de sélectivité. Je souhaite également développer l’offre à destination des entreprises : beaucoup des professeurs référencés animent des activités de team-building inoubliables en théâtre, impro, danse, chant, dessin !

Par ailleurs, je suis de très près le projet de Pass Culture que le gouvernement souhaite expérimenter. Il s’agirait d’un chèque de 500 euros versé à toute personne le jour de ses 18 ans pour financer des biens et activités culturels. Deux axes du Pass Culture sont la promotion des pratiques culturelles actives et la prescription/recommandation pour favoriser les découvertes et l’ouverture. Cela tombe bien, c’est dans l’ADN de Haut Les Cours !

Que peut-on vous souhaiter pour 2018 ?

Que Haut Les Cours continue de croître et passe à la vitesse supérieure avec un catalogue de cours toujours plus riche, des partenariats avec d’autres acteurs et peut-être un recrutement, sans doute un ou une stagiaire dans un premier temps.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le site internet : https://hautlescours.fr/ / Facebook

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s